La chirurgie esthétique est l’une des interventions médicales les plus sérieuses et complexes. Elle est de plus en plus utilisée par les patients. En effet, le bien-être et l’apparence physique comptent beaucoup dans la vie quotidienne. Pour se faire une belle poitrine et se sentir à l’aise, certaines femmes ont recours à la chirurgie pour augmenter leurs seins. Comment se fait une augmentation mammaire ? Découvrez dans cet article toutes les informations relatives à l’augmentation mammaire.

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

Sans doute l’une des interventions chirurgicales les plus pratiquées, une augmentation mammaire est une opération qui consiste à poser des prothèses pour augmenter le volume de la poitrine. Pour votre opération d’augmentation mammaire, le chirurgien a besoin des bulletins de santé portant sur les antécédents médicaux et chirurgicaux subis par le patient afin d’écarter tout risque de contre indication. Les femmes qui ont constaté ont diminution du volume de leur poitrine à la suite d’une grossesse ou d’une perte de poids, peuvent recourir à une augmentation mammaire. Par ailleurs, cette intervention médicale peut être pratiquée pour corriger ou remonter les seins et les mettre plus en valeur.

Les différentes étapes de l’augmentation mammaire

Pour la première consultation, le chirurgien procède à un diagnostic complet de l’état de santé de son patient. Il exige les bulletins médicaux afin de pratiquer l’intervention chirurgicale en écartant les moindres risques. Lors de cette séance de consultation le spécialiste en chirurgie esthétique examine la silhouette, le buste, la taille, la forme de la poitrine, du thorax et le placement des aréoles. Selon, les résultats du diagnostic, il demande au patient le type de poitrine qu’il souhaite et prescrit un complément alimentaire ou un régime à suivre pour atteindre les résultats attendus. La seconde étape du traitement consiste à choisir pour le patient la prothèse qui colle le mieux à la forme des seins.

L’opération peut se faire par voie auréolaire, axilaire ou sous mammaire. La minceur et le type de peau du patient déterminent le placement de la prothèse. En effet, avant de poser la prothèse devant ou derrière le muscle pectoral, le chirurgien attend les résultats de laboratoire sur la qualité de la peau et la minceur de son patient. Enfin, l’augmentation mammaire est pratiquée en fonction de ce diagnostic. Après son intervention, le chirurgien donne au patient des indications sur son alimentation et définit les examens futurs à faire.

Les types de prothèses

Une augmentation mammaire se fait avec différents types de prothèses. La forme, la projection et la texture sont les critères qui entrent en jeu dans le choix du type de prothèse. Pour votre augmentation mammaire, vous pouvez choisir en fonction de votre peau et du résultat attendu, une prothèse en silicone ou en mousse de polyuréthane. Les prothèses contiennent un produit de remplissage qui agit sur la peau pour augmenter les seins du patient. Les femmes qui souhaitent pratiquer cette chirurgie peuvent être confrontées à un choix de taille. Les prothèses sont nombreuses sur le marché de la chirurgie.