Voici une liste d’aliments brûleurs de graisse à consommer sans modération !

Les noix

Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, manger des noix ne fait pas grossir. En effet, ces fruits secs sont peu caloriques, riches en fibres, en bon gras et en protéines, et procurent un sentiment de satiété durable.

Par ailleurs, les graisses mono-insaturées contenues dans les noix passent à travers le système digestif et ne sont pas complètement absorbées par le corps, ce qui implique moins de calories ! La consommation de noix entières induit entre 10 et 20% de calories en moins en raison de la capacité limitée du corps à en absorber l’énergie.

Une récente étude a prouvé que les noix peuvent favoriser la perte de poids si elles ne sont pas consommées de manière excessive. Selon cette étude, les personnes qui ajoutent des noix à leur régime alimentaire ont tendance à mieux suivre leur régime. Attention : une consommation excessive de n’importe quel aliment qu’il soit sain ou pas peut constituer un vrai danger pour la santé.

L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco est riche en bon gras : elle contient des graisses insaturées appelées triglycérides. Ces acides gras protègent la fonction cardiovasculaire et peuvent faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. On peut les trouver dans les huiles végétales.

De récentes études ont prouvé que les graisses insaturées offrent un sentiment de satiété qui dure longtemps et qui incite le corps à brûler plus de calories.

Par ailleurs, une étude récente a prouvé que l’huile de noix de coco peut aider à brûler la graisse abdominale. En effet, les chercheurs ont remarqué que les personnes qui consommaient 2 cuillères à soupe de cette huile de façon quotidienne ont vu leur tour de taille diminuer.

Le café

Le café est riche en antioxydants comme les polyphénols qui protègent contre les maladies inflammatoires. Les antioxydants aident également à éliminer les radicaux libres qui favorisent maladies et prise de poids.

Lorsqu’il est consommé avec modération, le café peut être un brûle-graisse très efficace. En effet, cette boisson augmente le niveau d’énergie et surtout la thermogenèse, c’est-à-dire que le corps brulera les calories superflues même au repos.

Le poisson et les viandes maigres

Si vous suivez un régime alimentaire, il ne faut pas négliger la consommation de protéines. Celles-ci sont très importantes car elles aident à stimuler le métabolisme. Une récente étude a prouvé que la consommation de protéines peut aider à brûler entre 80 et 100 calories par jour !

Par ailleurs, une consommation riche en protéines offre un sentiment de satiété qui vous empêche de grignoter. Des aliments comme les viandes maigres (escalopes de veau, dinde, poulet) sont riches en protéines et faibles en matière grasses. Le poisson est également une grande source de protéines, et riche en vitamines et en oligo-éléments. Il aide donc à faire le plein d’énergie et à stimuler le métabolisme.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre doit bien évidemment ses propriétés aux pommes. Il se compose donc d’enzymes, d’oligo-éléments (potassium, sodium, calcium, phosphore, magnésium, fer) ainsi que de minéraux, mais surtout, il est riche en pectine. Celle-ci se transforme en gel visqueux au contact de l’eau. Par conséquent, un seul verre peut remplir votre estomac et avoir un effet coupe-faim instantané. Le vinaigre de cidre est également riche en provitamine A, le plus fort antioxydant quand il s’agit de perdre du poids. En voici les avantages :

  • Il renforce le système immunitaire
  • Il tonifie la peau et neutralise les radicaux libres qui favorisent le processus de vieillissement de la peau
  • Il élimine les toxines et réduit l’appétit

Outre les avantages, une étude a prouvé qu’une consommation régulière de 1 ou 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre peut aider à perdre entre 1,2 et 1,7 kg en 3 mois.

Le thé vert

Le thé vert peut avoir le même effet que le café lorsqu’il s’agit de perte de poids. Cette herbe contient en plus un puissant antioxydant appelé l’épigallocatéchine gallate (EGCG) aux nombreux bienfaits. Il est capable de neutraliser les espèces réactives oxygénées comme les radicaux libres qui détruisent les cellules saines et favorisent l’apparition de maladies. Par ailleurs, l’épigallocatéchine gallate favoriserait la dépense énergétique. De récentes études ont prouvé que les personnes ayant une alimentation équilibrée, et consommant du thé de façon régulière, diminuent leur poids sur le long terme. Le thé vert favorise également la miction, stimule les fonctions cognitives et réduit le taux de cholestérol.

Le piment

Le piment contient un composé actif appelé capsaïcine qui donne une sensation de brûlure dans la gorge. Ce composé, lorsqu’il est consommé, est soluble dans le gras, il accélère donc la vitesse de la combustion des graisses et des sucres stockés dans le corps. Le piment offre également un sentiment de satiété grâce à la sensation de brûlure qui coupe l’appétit. N’hésitez donc pas à pimenter vos plats !

L’eau

L’eau constitue 70% du corps humain, elle purifie et nettoie l’organisme. Elle est donc essentielle pour rester en bonne santé. En règle générale, une personne doit boire 1,5L d’eau par jour car celle-ci aide à dissoudre la nourriture plus rapidement et à améliorer le fonctionnement de l’appareil digestif. Par ailleurs, boire de l’eau offre un sentiment de satiété et favorise l’élimination des toxines à travers la miction, sans oublier que cela permet de perdre du poids tout en hydratant et tonifiant votre peau.

Les œufs

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’œuf ne fait pas grossir. Un œuf contient environ 85 Kcal, il est donc très riche en protéines et contribue à 6% du besoin énergétique. Une étude récente a prouvé que les personnes qui prenaient un œuf au petit déjeuner ne ressentaient pas d’envie de grignoter durant la journée.

En outre, les œufs sont riches en protéines qui stimulent le métabolisme. La cuisson de l’œuf est essentielle par rapport à la digestion de ses constituants. Il faut cuire le blanc d’œuf pour que les protéines soient digestives ; les protéines du blanc d’œuf cru ne sont utilisées qu’à 50%. Quant au jaune d’œuf, il doit rester moelleux pour conserver ses éléments nutritifs.