Il y a quelques décennies, il existait une polémique sur la diète végétarienne, à savoir si elle était plus efficace pour ces athlètes comme les culturistes qui veulent développer une masse musculaire au dessus de la moyenne.

Parmi les défenseurs de la diète végétarienne, on trouvait quelques culturiste de haut niveau, tel Bill Peart, même sil consommait des œufs et des produits laitiers. Cette polémique » est totalement partagée parmi les gens du monde du muscle, il a été reconnu que ceux qui incorporaient de la viande dans leur diète pouvaient développer davantage leur musculature. Cependant, la composition de la diète continue d’inquiéter les vétérans au sujet de leur santé, surtout après 50 ans, parce qu’ils se soucient plus au sujet des problèmes cardiaques.

Récemment une étude a été menée sur 29 individus entre 50 et 70 ans. Deux groupes se sont formé : le premier s’est alimenté de façon végétarienne, alors que le second a consommé de la viande, mais les deux groupes ingéraient la même quantité de protéine, soit 15%, et sur toute la durée de l’étude, ils ont fait exactement les mêmes exercices avec résistances.

Le groupe qui consommait de la viande avait plus de potentiel en masse musculaire que les végétariens, malgré le fait de consommer la même quantité totale de protéine. Les chercheurs expliquent que la protéine de viande est plus complète et quen plus elle peut augmenter les niveaux de testostérone. Une diète végétarienne est sans doute très salutaire pour le système cardiaque des hommes mûrs, dû à son effet bénéfique sur les lipides du sang, mais il faut mettre en avant que l’augmentation du muscle améliore aussi les niveaux dHDL ou de bon cholestérol.

Par conséquent, la solution pour les hommes mûrs inquiets pour leur santé musculaire, est dans la consommation de viandes maigres et de fruits et légumes aux propriétés protectrices et antioxydantes.
De cette façon, ils obtiendront le meilleur des deux mondes.

Le soja, riche source de protéine et d’acide gras omégas

Le soja est originaire de Chine, même si aujourd’hui il se cultive et se consomme dans le monde entier.
En général, lorsqu’on pense au soja, on commet deux erreurs, premièrement on considère que les pousses de soja sont un légume et deuxièmement, on lui attribue seulement un bon apport de protéine.
Suite à la germination de la graine de soja, on obtient les pousses, des produits qui contiennent une plus grande quantité d’eau, de vitamines, de minéraux, d’enzymes et de chlorophylle. Le faible apport calorique des germinés est la première grande différence avec la graine et c’est ce qui fait quelles sont très présentes dans les diètes de régime. Celles-ci présentent 30 calories pour 100 g. face aux 350 du légume.
Un autre bénéfice des pousses de soja par rapport au légume est leur richesse en vitamines, et spécialement la vitamine C, qui développe une importante action antioxydante. D’autres vitamines présentes en grande quantité dans ces germinés sont celles du groupe B, la provitamine A, la E et la K.
L’organisme assimile très bien les protéines des pousses de soja, c’est pour cela qu’on le conseille aux personnes ayant des problèmes de digestion lourds. En plus, comme cela se passe aussi avec le reste des germinés, ils contribuent à régénérer la flore intestinale. Grâce à sa richesse en chlorophylle, sa consommation se recommande aussi pour des cas d’anémie. Depuis toujours on sait que le soja est de loin la source la plus riche en protéine d’origine végétale, plus que n’importe quel autre légume ou plante. Ses protéines contiennent tous les acides aminés essentiels, et le nombre est supérieur à celui des viandes, puisque 100 g. de soja contient 36 g. de protéine, face au 20 de la viande. Mais les protéines ne sont pas les seuls nutriments du soja, parce que le composant suivant en plus grande quantité est la graisse, plu de 18% du total, mais la majorité est de type polyinsaturée, oméga 3 et oméga 6, très bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Il contient, en plus, de la lécithine en grande quantité, un type de graisse qui s’emploi comme supplément diététique et qui est un émulsionnant lipide.

Après la graisse, viennent les hydrates de carbone, soit 15% de sa composition. Ils contiennent aussi un fort apports en fibre, qui aide à prévenir ou soulager la constipation, parmi d’autres avantages.
En comparaison avec d’autres légumes, le soja apporte une plus grande quantité de minéraux comme le calcium, le fer, le magnésium, le potassium, le phosphore, ce qui permet aussi de faire ressortir la richesse nutritionnelle de ce produit. En dernier lieu, il faut souligner la présence disoflavones, qui soulagent les symptômes de la ménopause, réduise le risque de maladies du cœur, protègent contre les problèmes de prostate, améliorent et maintiennent la santé osseuse et possèdent une action anti-tumorale
En définitive, incluez le soja dans votre diète, soit sous forme de pousses ou de graines, parce que dans tous les cas, les bénéfices sont nombreux.

Pizzas salutaires et antioxydantes

La plupart des lecteurs de cette revue s’inquiètent pour leur santé et leur bien-être et lisent tout ce qu’ils peuvent trouver sur le sujet. Cest pour cela que vous savez sans doute ce que sont ls radicaux libre ; des molécules hautement réactives qui, bien quelles se produisent de façon naturelle, comme résultat du propre métabolisme, elles sont liées au vieillissement, à la destruction des membranes cellulaires, au cancer, aux maladies cardiaques et en définitive, détériorent gravement la santé.
C’est sûr que vous savez aussi qu’il existe d’autres substances qui résistent à l’action des radicaux libres. Il s’agit des antioxydants, qui possèdent la qualité de stopper laction nocive des radicaux libres et les annulent. Et parmi ces substances, on trouve plusieurs vitamines, come la C et la E, quelques minéraux comme le sélénium et le zinc et des aliments comme les légumes.
Cependant, il Paraît que certains aliments qualifiés traditionnellement de négatifs pour la santé peuvent en réalité être bénéfiques sous certaines conditions. Par exemple, la pizza, qui a toujours été déconseillée car son apport calorique est excessif, de même que son apport en graisse saturées et en hydrates de carbone raffinées, pourrait être bénéfique si sa composition se modifiait convenablement. Des chercheurs de l’Université de Maryland, aux Etats-Unis, ont démontré (Paper presented at the American Chemical Society Meeting, May 2007) quon pouvait augmenter l’activité antioxydante de la pizza si on introduisait certains changements dans sa composition.
Afin d’augmenter les propriétés antioxydantes de la pizza, ils recommandent bien sûr de ne pas la recouvrir de saucisses, ni de salami, ni de fromages ou autres aliments gras et opter pour la tomate, le thon, le jambon et les légumes, de même que pour la cuisson elle doit se faire à haute température et on doit laisser la pâte monter plus longtemps.
Selon cette étude, sous ces conditions, la pizza deviendrait un aliment aux actions antioxydantes et bénéfiques pour la santé.

Le thé vert améliore la santé vasculaire:

Les problèmes en relation avec la santé su systèmes cardiovasculaire conduisent à un cadre connu comme le syndrome métabolique, qui inclut la résistance à l’insuline, l’hypertension, de la graisse excessive dans le sang, le diabète type 2 et l’obésité abdominale, parmi d’autres. Ce cadre pathologique conduit à ces attaques cardiaques, embolies, des faibles niveaux d’énergie et même des disfonctionnements érectiles.
Des substances chimiques appelées épigallo-catéchines-gallate (EGCG) qui se trouvent dans le thé vert et dans son extrait, favorisent la meilleure fonction de l’insuline et améliorent la santé vasculaire.
Dans une étude récente effectuée sur des souris, des chercheurs italiens ont démontrés que sur des animaux avec surpoids et hypertension, l’administration dEGCG améliorait la résistance à l’insuline, réduisait la pression sanguine e également le poids corporel. D’autres études avec cet extrait du thé ont mis en évidence que les EGCG bloquaient la production d’enzymes nécessaire pour la digestion des graisses dans le système digestif et, par conséquent, le corps absorbait moins de graisse de la diète. Le thé vert peut réduire jusqu’à 40% l’absorption de graisse et aussi les niveaux de LDL ou le mauvais cholestérol.
De même, des chercheurs allemands ont découvert que la consommation de thé vert activait aussi le rythme de dégradation de la graisse accumulée comme tissu adipeux, en concluant que le thé riche en EGCG constituait une boisson salutaire qui améliorait le système cardiovasculaire et activait le métabolisme.

La créatine n’améliore pas seulement le rendement et le volume musculaire, mais aussi la densité osseuse

Il existe des dizaines d’études qui mettent en évidence les propriétés de la créatine pour améliorer e rendement physique, lamélioration de la force et le volume des muscles. La créatine est un supplément merveilleux qui a démontré au-delà de tous les doutes quelle augmentait la taille et la force musculaire.
Mais il est possible que ce soit la substance la plus étudiée actuellement et on lui trouve de nombreuses propriétés bénéfiques au-delà de celles musculaires. Par exemple, elle améliore la fonction des centres d’énergie, appelés mitochondries et combat les radicaux libres, substances hautement réactives et nuisibles à lorganisme, en plus elle semble ralentir la détérioration que provoquent les maladies dégénératives, telle que l’amélioration de la qualité de vie sur des patients avec troubles nerveux, comme ALS, MS, MD et la myasthénie grave.

Mais maintenant en plus de tout cela, des chercheurs canadiens ont découvert que la consommation de créatine améliorait la densité et la structure osseuse.
L’ administration de créatine pendant cinq semaines active certaines substances importantes pour la croissance et le métabolisme des os, en les rendant plus denses, plus forts et moins sujet aux fractures.

Les grandes propriétés des cerises

Dans ces pages, nous vous faisons éloge de la consommation de fruits et légumes, considérée comme étant une une bonne alimentation qui sauvegarde votre santé. Et chaque jour les chercheurs nous fournissent de plus en plus de preuves que les fruits sont salutaires. Selon un rapport publié dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les cerises sont pleines d’antioxydants protecteurs de la santé. On dit qu’une tasse de cerises qui ne fournit que 90 calories, contient plus d’antioxydants que 100 g. d’amendes, et en plus, elles aident à prévenir du risque de maladies inflammatoires, comme l’arthrite, les cardiopathies et même certains type de cancer. Alors, donne-moi cette tasse de cerises !

La nоurriturе Biо

La nоurriturе biо реut s’avérer sаinе роur νоtrе оrgаnismе puisqu’elle ne рrésеntе аuсunе trасе de соnsеrνаtеur et реstiсidеs раrtiсuliеrs. En rеνаnсhе il еst fасilе de se fаirе аνоir et реnsеr quе mаngеr Biо реut nоus реrmеttrе de реrdrе du роids. Ne νоus-у trоmреz раs, du Nutеllа biо rеstera du Nutеllа аνаnt tоut ! Pаr аillеurs la nоurriturе biо n’еst раs аdарté роur tоut le mоndе. C’еst en раrtiсuliеr аνес lеs nоurrissоns qu’il fаut рrеndrе un mахimum de рréсаutiоns. Le site http://www.123boutchou.com/ еst sрéсiаlisé dаns lеs соnsеils et ассоmраgnеmеnt роur nоurrissоns et аbоrdе ce sujеt dаns l’un dеs sеs articlеs.