Le footing est l’un des sports les plus efficaces pour perdre du poids. Mais, il est très éprouvant pour les muscles et le souffle. Sans expérience et avec une mauvaise condition physique, les débuts sont compliqués. Un programme simple permet de progresser en douceur.

Commencer par marcher

Les premières séances, faites essentiellement de la marche. Marchez à une allure rapide. Pour vous aider, planifiez avant votre sortie le parcours à effectuer. Au bout de deux ou trois semaines, incorporez de la course. Courrez à un rythme lent pendant 45 secondes, puis marchez deux minutes.

Sur le papier, cela a l’air très simple, mais si vous avez complétement perdu l’habitude, ou ne l’avez jamais eu, de courir, la répétition est vite fatiguante.

Au fur et à mesure, augmentez la durée de vos courses et réduisez celles de vos marches.

 

Courir plusieurs fois par semaine

Maintenant que vous avez plus de facilités pour le footing, la régularité devient la clé du succès. Constituez une routine et courez deux à trois fois par semaine. Avant le travail, durant la pause du midi ou le soir, ces séances vous procureront un bien fou au moral et des résultats apparaîtront sur la balance.

Idéalement, vos séances doivent être supérieures à 45 minutes. En effet, c’est la durée minimale qui permet de piocher au maximum dans les graisses.

 

Le fractionné : la progression à la clé

Le fractionné consiste à courir pendant une courte période à un rythme élevé, puis une plus longue à une faible intensité. Cette méthode est très difficile. Lors de vos premiers essais, vous finirez sans aucun jus avec le souffle difficile. Mais, les résultats sont énormes. Le fractionné permet d’améliorer grandement ses capacités respiratoires. Si vous vous habituez à aller au-delà de vos limites, vous serez meilleur dans toutes vos séances et l’impression de difficulté se fera moins sentir à chaque footing.

 

Courir : oui, mais pas n’importe comment !

Pour courir, il faut impérativement avoir l’équipement adéquat. Prenez de bonnes chaussures sous peine d’avoir de fortes douleurs ou de développer une tendinite. Prévoyez des vêtements faits pour l’activité qui vous mettent à l’aise tout en vous procurant la bonne température, légers en été et chauds en hiver.

Suivez votre progression. Les résultats au rendez-vous, vous aurez une plus grande motivation pour continuer.