Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, la musculation ne sert pas uniquement à augmenter la masse musculaire. C’est un excellent moyen de booster  le métabolisme de base. Elle permet donc de diminuer la masse graisseuse sur le long terme. Même si vous prenez un peu de poids, votre silhouette sera fine, tout simplement parce que les muscles sont plus lourds que la graisse. Cet avantage fait de la musculation une alternative efficace pour ceux qui redoutent le cardio-training. Explications…

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Le métabolisme fait référence à l’ensemble des réactions couplées qui se produisent dans les cellules de l’organisme. Son fonctionnement dépend de deux mécanismes opposés : le catabolisme et l’anabolisme. Quant au métabolisme basal, par opposition au métabolisme en activité, il équivaut à l’ensemble des réactions qui permettent de maintenir l’organisme en vie en étant au repos total. Il dépend de plusieurs paramètres : le sexe, la taille, le poids et l’âge. Le corps est contraint de puiser dans ses réserves de graisses et de sucre lorsque l’organisme absorbe moins de calories qu’il n’en dépense. Cela se manifeste bien évidemment par une perte de poids.

La diminution de la ration calorique quotidienne ne doit absolument pas conduire à un déficit calorique, qui peut pousser l’organisme à puiser dans sa masse musculaire. Pour éviter ce risque et dépenser des calories d’une manière rationnelle et équilibrée, mieux vaut donc augmenter son métabolisme, tout en apportant à son organisme les nutriments dont il a besoin. Vous pouvez par exemple opter pour les produits de la marque MyProtein qui vous apporteront les éléments nutritifs essentiels à votre corps. Vous aurez le choix entre plusieurs méthodes, mais les spécialistes s’accordent à dire que l’activité physique est le moyen le plus sûr pour atteindre cet objectif. Le cardio-training par exemple est un redoutable accélérateur du métabolisme, aussi bien pendant l’activité qu’en aval. Mais la musculation est encore meilleure, car elle permet d’accélérer le métabolisme basal et donc de dépenser plus de calories même en période de repos, y compris pendant le sommeil !

Comment la musculation augmente le métabolisme basal ?

En pratiquant la musculation, vous parviendrez à développer votre masse musculaire. Ceci induira une prise de poids qui mènera à son tour à l’augmentation de votre métabolisme de base. Commence cela se passe-t-il ? Lors de la récupération, c’est-à-dire après la séance de musculation, l’organisme va chercher à remplacer les nutriments essentiels qu’il a perdus pendant les exercices pour fournir aux muscles les éléments nécessaires à leur reconstruction, ce qui augmente naturellement le métabolisme.

Contrairement aux sports d’endurance, dont la dépense calorique dépend de l’intensité et de la durée de l’activité, c’est le niveau de développement des muscles qui influe sur les dépenses de calories pour un pratiquant de musculation lors de l’activité physique comme au repos. Plus le muscle prend du volume, plus ses besoins en énergie augmentent. Associée au cardio-training, la musculation se transforme en un impressionnant destructeur de graisses, et ce même pendant le sommeil ! Alors si vous devez perdre quelques kilos en trop avant l’arrivée de l’été, vous savez ce qu’il vous reste à faire !